Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

[DESTINS CROISES] De belles retrouvailles par Clément PARSSEGNY, étudiant TSP

L'Actu des Ecoles

-

19/10/2020

Étudiant en 2ème année à Télécom SudParis, Clément Parssegny est le président de MiNET. Une association loi de 1901 chargée de la gestion du réseau informatique de la MAISEL de Télécom SudParis & Institut Mines-Télécom Business School depuis 1991. Dans cet article relayé sur INTimes, Clément nous raconte sa quête pour retrouver un Alumni à partir de documents découverts au sein de…la MAISEL ! 

Les journées sont assez chargées pendant la pré-semaine d’intégration. Pour me changer les idées, j’ai décidé de ranger un local dont mon association est en charge. C’est un lieu où s’entassent de nombreuses choses très diverses et plus ou moins utiles à notre activité associative. Après quelques minutes dans ce capharnaüm, j’ai découvert, posée sur une étagère une pochette remplie de documents (voir plus bas) : des lettres, des cartes d’identité, des photos… Après avoir feuilleté ma trouvaille, j’ai compris que toutes ces archives appartenaient à la même personne. Un étudiant de la fin des années 90, diplômé depuis longtemps. J’étais intrigué par ce personnage, mais surtout attristé que ces documents soient loin de leur propriétaire.

J’ai continué mon « exploration » dans le local encombré, mais mon esprit revenait invariablement à cette pochette. Perturbé par ma découverte, j’ai décidé de retrouver cet Alumni. Au moins pour savoir ce qu’il était devenu. J’ai passé chaque lettre, chaque carte au peigne fin. J’étais à la recherche d’informations susceptibles de m’être utiles. C’était un étudiant marocain (ce qui explique peut-être toutes ces cartes d’identité en arabe) venu faire sa classe préparatoire à Toulouse avant d’intégrer notre école. Il pratiquait le volley et possédait de nombreuses signatures des joueurs de l’OM. J’ai finalement appris ses nom et prénom grâce à des documents. Grande avancée !

Mais grande déconvenue : aucune trace de lui ni à Télécom SudParis, ni à Télécom Ecole de Management. Mes premières recherches sur Internet n’ont pas été plus fructueuses : son patronyme était très répandu. Alors, j’ai repris ma quête et ses lettres, heureusement en français, à la recherche de nouveaux indices. Nombre d’entre elles provenaient de sa sœur avec qui il semblait proche. Mais là encore impasse : aucune trace d’elle en ligne. En poursuivant mes investigations, je remarquai une autre expéditrice de lettres, une amie d’enfance de mon Alumni… 

Cette fois-ci, je progressai avec 5 résultats sur Facebook. Parmi les profils, un s’approchait de l’âge de mon Alumni. Dans un premier temps, la personne contactée semblait sceptique en écoutant mon récit. Mais après lui avoir donné des détails notamment sur l’adresse où elle avait envoyé la lettre, puis une photo de mon Alumni alors âgé 12 ans (voir plus bas), elle fut impressionnée, puis convaincue de son lien avec mon étudiant mystère. Malheureusement, elle n’était plus en contact avec lui depuis plus de 30 ans. Par chance, elle avait le contact Facebook de sa sœur. Je touchais au but ! J’ai contacté la sœur par Facebook mais elle n’a jamais vu mes messages. Ma piste la plus prometteuse venait d’échouer.

Quelques jours plus tard, au détour d’un rendez-vous administratif, je suis allé à la rencontre de T&MA, l’association des Alumni. Je lui ai demandé de l’aide pour retrouver mon inconnu. Très intéressée par mon histoire, T&MA a accepté avec grand plaisir. Grâce à son réseau LinkedIn, mon Alumni a été identifié. Les différentes orthographes de son prénoms étaient à l’origine de mes recherches infructueuses sur les réseaux sociaux. Cette fois, j’étais proche du but !

Après quelques jours et messages, j’ai eu la confirmation qu’il s’agissait de la personne que je recherchais. Il est expatrié à Singapour depuis plusieurs années et était ravi de savoir ses documents retrouvés. Il m’a fourni une adresse en France où j’ai pu envoyer tout ce que j’avais trouvé.

J’appris en discutant avec lui qu’il était à Télécom SudParis de 1994 à 1997 et que c’est durant sa première année qu’il a rencontré sa femme avec qui il est depuis 26 ans et avec qui il a eu 3 enfants ! 

Je suis passé par de nombreuses émotions durant cette aventure. Mais, ce que je retiens, c’est la joie et la fierté d’avoir retrouvé la bonne personne, presque 30 ans après son passage dans notre campus.


Cet article est à retrouver dans le n°6 du mois d'octobre sur INTimes. T&M Alumni remercie chaleureusement le journal d'autoriser la diffusion de l'article.

Pour en savoir +










169 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Actu des Ecoles

[Actu des écoles] PARTNERS DAYS du 12 au 22 octobre 2020

LL

Laura LANDES

12 octobre

L'Actu des Ecoles

[FORMATION IMT-BS] Executive Master et Master Spécialisé

LL

Laura LANDES

07 octobre

L'Actu des Ecoles

Nos étudiants participent à la soirée de lancement du cycle de conférences de Technion France

DC

David CHHEAN

30 septembre