Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Christian (TEM 94), une carrière dans les médias

L'Actu des Anciens

-

15/09/2014

Christian Bombrun, diplômé de Télécom Ecole de Management promo 1994, est un grand spécialiste des médias. Après plus de huit ans passés au sein du groupe Canal+, puis 6 ans passés à la tête de M6 Web, il a été nommé l'an dernier Directeur Marketing Divertissements & Nouveaux Usages d'Orange. L'occasion pour lui de revenir, en interview pour T&MA, sur son parcours et sur les quelques révolutions qu'ont connues les médias ces dernières années, et dont il a parfois été un des éléments moteurs !

Parlez-nous de votre parcours. Comment a débuté votre carrière professionnelle, à la sortie de l'école ?
Ma toute première expérience professionnelle était dans les murs de l’école, qui m’a proposé de rester une année pour participer au montage de l’option de troisième année Projets Audiovisuels et Multimédias (PAM), compte tenu de mon intérêt déjà à l’époque pour internet et les médias.
J’ai ensuite été recruté par Accenture, le cabinet de conseil américain, dans le secteur médias et télécoms, où j’ai essentiellement travaillé pour des acteurs médias (presse, TV, câblo-opérateurs) sur des problématiques de services digitaux, de stratégie et d’organisation.

A la suite d’une mission de conseil j’ai rejoint le groupe Canal+, où je suis resté quasiment neuf ans, pilotant notamment le lancement du premier décodeur "intelligent" avec disque dur : le pilotime. Puis j’ai pris en charge le P&L, tout d’abord pour le bouquet de services interactifs de CANALSAT, puis pour l’ensemble des produits digitaux de Canal : pay-per-view, Foot+, les premières offres sur le mobile et le lancement de la vidéo à la demande CANALPLAY, suite au rachat de la start-up MovieSystem que nous avions intégrée. A partir de là, mes jobs suivants ont toujours compris ce volet de pilotage de P&L.
M6 m’a alors recruté pour diriger la filiale digitale du groupe.

Quelles ont été vos plus grandes réussites chez M6 Web ?
Le produit le plus emblématique est probablement le lancement de M6 replay, la télévision de rattrapage de M6, renommé 6play depuis, qui a connu immédiatement un succès fulgurant, tant auprès des internautes que des annonceurs. Sur cette base ont suivies les applications mobiles et les services de deuxième écran, sur lesquels M6 était aussi pionnier en Europe.
Moins visible, j’ai aussi très à cœur l’intégration réussie de l’acteur internet Cyréalis, racheté et fusionné par M6 Web, qui a plus que doublé notre taille et notre présence sur le web, et apporté une véritable culture web à un acteur des médias.

Quel est le but de la nouvelle Direction dont vous prenez la tête chez Orange ?
Au sein du marketing grand public d’Orange France, le choix a été fait d’avoir d’une part des équipes qui se focalisent sur les offres d’accès télécoms (mobile d’un côté, internet broadband de l’autre), et d’autre part une équipe en charge des services additionnels proposés à ces abonnés, dont j’ai la responsabilité.
Divertissement et Nouveaux Usages (DNU) est en charge, sur l’ensemble des écrans, des offres de contenus (télévision, jeux, musique, lecture numérique), des services pratiques (sécurité, navigation...), des services de paiements (kiosques multimédias, NFC…) et des portails internet et mobiles d’Orange (Orange.fr).
Un des objectifs principaux est de développer le chiffre d’affaires réalisé par ces services auprès de nos abonnés, dans un contexte de tension sur les prix des offres télécoms que vous connaissez.

Quelle est la position d'Orange sur le marché du divertissement ?

Orange est un acteur depuis longtemps dans le secteur du divertissement, nous éditons notamment la chaine de télévision premium OCS et possédons un studio de cinéma Orange Studio. D’une façon générale, nous distribuons l’ensemble des grandes marques du divertissement auprès de nos abonnés mobiles et internet : en télévision (offres de Canal+, beIN Sports...), dans le domaine des jeux (Ubisoft, EA...) ou de la musique via notre partenariat avec Deezer.
Notre force est la taille de notre base abonnés : 10M d’abonnés internet, dont près de 6M avec un décodeur TV, 27M d’abonnés mobiles. Malgré cela, la part de marché du divertissement reste modeste et nous avons donc des marges de progression.

Quelles sont, pour vous, les 3 qualités essentielles à un bon manager ?

Je dirais l’écoute, la capacité d’adaptation et la capacité à mobiliser / motiver ses équipes.

Si vous ne deviez garder qu'un seul souvenir de votre passage à l'école, quel serait-il ?

La grande camaraderie, solidarité et proximité qui se sont créées entre les étudiants, lors de ces trois années uniques. Un grand nombre de mes amis actuels date de cette époque et le réseau professionnel que les diplômés représentent est maintenant une réalité.
 
Un dernier mot à destination de nos diplômés ?
Soyez audacieux dans votre carrière professionnelle, en osant la création d’entreprise, la prise d’initiatives et de risques dans vos projets. Ne vous laissez pas contaminer par le pessimisme ambiant très spécifique à notre pays.

755 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Actu des Anciens

Le nouveau papier académique de Flavient BAZENET (IMT-BS 2006)

LL

Laura LANDES

15 octobre

L'Actu des Anciens

IMT Starter - Lulu & Kroy : Redonner le goût de la lecture aux enfants

LL

Laura LANDES

10 octobre

L'Actu des Anciens

Au Revoir et Merci Simone, Bonne Retraite !

User profile picture

Anne LOZACHMEUR

30 juin