Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Delphine Batton (TSP 1996) : sa compagnie de théâtre (LAPALM) présente son nouveau spectacle " Le Goût du Pschitt Orange"

L'Actu des Anciens

-

13/11/2016


La compagnie LAPALM, repart sur les routes avec son nouveau spectacle, "Le Goût du Pschitt Orange" au Théo Théâtre du  19 novembre au 18 décembre 2016, les samedis à 21h et les dimanches à 19h, relâche le samedi 10 décembre.


C'est une création originale, la rencontre entre le théâtre et la musique, avec le compositeur-musicien et l'auteur-comédien ensemble sur scène pour raconter une histoire de passion d'enfance, de rêves, d'amitié.

"Le Goût du Pschitt Orange" est une histoire de saveurs, celle du gazon tondu des terrains de foot que Norbert foule dès qu’il peut, celle de l’odeur des vestiaires à laquelle il voue une passion sans limites. Le goût du Pschitt orange, c’est aussi les saveurs de la crème pâtissière attachée dans la casserole et c’est l’odeur de la lessive des draps qu’il respire à pleins poumons, collé à son nounours.

En se repenchant sur son passé, Norbert retrouve sa vitalité, celle qui l’a construit tel qu’il est aujourd’hui à 45 ans. Il voulait quitter les jupons de sa mère, il atterrit dans les chaussures de foot de son père. Il s’émancipe comme il peut de la petite madeleine de Proust pour revisiter à l’envi la Gloire de mon père, de Pagnol.

Dès lors, le foot va jalonner chaque jour de son enfance. Le ballon, les copains. Norbert veut jouer, Norbert veut vivre, Norbert traverse ses rêves inavoués. L’équipe de France, le Brésil. Perdu dans son corps gauche, il se révèle le ballon dans les pieds. Il court, il danse, il rêve tout haut, de plus en plus fort. Il vit.

Le Goût du Pschitt orange, c’est la savante articulation des mots et des notes. Léo Blumenfeld fait vibrer la caisse de sa contrebasse pour accompagner le texte interprété par John Bodin. Les deux artistes s’expriment avec chacun leurs sons, tantôt en même temps, tantôt en écho l’un de l’autre. Les notes se dispersent pour servir le propos, le propos s’efface pour laisser vibrer les notes et toucher le public. La contrebasse vient créer l’ambiance. Elle chante la vitalité à sa manière, elle dit les liens familiaux qui s’envolent et retombent sur les notes. Le Goût du Pschitt orange est un conte à deux voix.


Pour réserver vos places rendez-vous sur : https://www.billetreduc.com/167509/evtbook.htm
 

192 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

L'Actu des Anciens

Au Revoir et Merci Simone, Bonne Retraite !

User profile picture

Anne LOZACHMEUR

30 juin

L'Actu des Anciens

Benjamin TINCQ (TSP 2008) interview of the week - "Les Echos TheInnovator"

MM

Mehdi MALKI

05 juin

L'Actu des Anciens

François-Xavier THOORENS (TSP2004) facilite la création d'applications blockchain

User profile picture

Nicolas NUON

05 juin

tm-alumni.eu