Carnet

Partager sur :
Vue 352 fois
07 mars 2023

Portraits Institut Mines-Télécom Business School - Portrait d'Olivier Martinerie (IMT-BS 1996), Head of Digital Consulting chez Clever Age

Bonjour Olivier ! Peux-tu te présenter et nous expliquer ton parcours?

Je suis Olivier Martinerie, je suis diplômé de l’Institut Mines Telecom Business School, promotion 1996.

Pendant mes années d’études, j’ai beaucoup apprécié la vie associative. J’ai notamment le souvenir d’un projet sur lequel nous avions travaillé pour la coupe de France de robotique pour l’émission E=M6 avec un très beau palmarès à la clé. Nous avions également avec le club vidéo, travaillé pour un concours de vidéo retranscrite en live par satellite, qui n’a malheureusement jamais vu le jour. Comme beaucoup sur le campus, nous passions du temps avec les personnes de nos promos, mais également avec des élèves de différentes années et de l’école d’ingénieurs.

Mon stage de 1er année à l’étranger a été très formateur pour moi car j’en suis revenu avec l’idée de monter mon entreprise. En effet, je passais beaucoup de temps avec un élève ingénieur, et à l’époque on découvrait internet, notamment l’ancêtre de la messagerie en direct. Il ne faut pas oublier que nous ne sommes qu’en 1993 ! À l’été 94, mon camarade est parti en stage à Tokyo et moi à Los Angeles. Chacun dans nos familles respectives, nous discutions par internet très régulièrement, c’était magique, car en France internet n’était pas du tout présent ! Et quand nous sommes rentrés en deuxième année, nous avons pris un studio commun sur le campus et nous nous sommes installés des racks de modem et des ordinateurs, puis nous nous sommes demandés : « ok c’est quoi le métier de fournisseur d’accès à internet ça ne doit pas être si compliqué ? ». Suite à cela, nous avons passé la deuxième année à monter un business plan pour devenir fournisseur d’accès à internet en France.

 

 

Pourquoi t'es-tu lancé dans l'entrepreneuriat avec club internet dès votre sortie d'école?

En fait je ne me suis pas lancé à ma sortie d’école mais dès ma sortie de 1ere année ! A l’époque c’était pourtant très mal vu de se lancer dans l’entrepreneuriat alors que nous étions encore étudiants, car forcément le temps passé à développer sa société était du temps en moins alloué aux cours.

Nous nous sommes donc lancés dans l’entrepreneuriat car nous avons ressenti un besoin déjà comblé ailleurs, comme aux Etats-Unis et au Japon, mais en France rien n’existait encore ! Nous avons été par la suite contacté par le groupe Lagardère, qui nous a dit « Nous avons le même projet, mais nous n’avons pas encore les équipes pour le faire ! Nous n’avons pas non plus encore décidé de comment le faire, mais on a largement les moyens, nous souhaiterions donc que vous veniez développer cette activité au sein de notre structure! ».

 

Qu'est ce qui t'as conduit à te relancer dans l'entrepreneuriat puis dans l'investissement dans des startups?

Je suis parti au bout de 2 ans car j’ai eu l’opportunité de créer une agence web, filiale d’une SSII (ancien nom pour ESN, ndlr). Cette SSII a été vendue quelques années plus tard (juste avant la bulle internet) à une importante société web de l’époque, dans laquelle je suis resté. J’ai effectué beaucoup de choses au sein de cette société, dont la gestion d’un fond d’investissement qu’ils avaient monté pour les start-up sur lequel j’étais en charge d’étudier les dossiers. Durant cette expérience, mon âme de créateur n’a cessé de s’animer aux côtés des entrepreneurs que je côtoyais à longueur de journée ! J’ai donc enfin monter ma propre société, et ce, pendant 14 ans !

Nous avons développé une activité basée sur une solution américaine, pour que les grandes sociétés puissent mettre en place d’importantes plateformes e-commerce. Un de nos premiers clients a été Louis Vuitton !

J’ai revendu la société en 2014 quand j’ai senti que nous avions une solution un peu vieillissante qui avait besoin d’un partenaire sur qui s’adosser !

Aujourd’hui je dirige toujours le pôle conseil au sein de cette société !

 

As-tu des conseils pour les actuels et futurs étudiants de l’école ?

Sur le campus, il y’a un incubateur, un fablab et beaucoup de gens expérimentés, plein de talents… c’est le moment idéal pour lancer une société, se tester, expérimenter ! Tout sera plus compliqué après, c’est une occasion en or ! L’entrepreneuriat est largement favorisé dans les 2 écoles et ça ne peut être qu’une expérience enrichissante. Et pour ceux qui hésitent, qui pensent qu’il faut surement attendre un peu…il faut bien avoir en tête que de toute façon il n’y’a jamais de bons ou de mauvais moments pour se lancer !

 

 

 

 



Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.